Georges-Alfred de la Bouglise

Issu d’une famille de la haute bourgeoisie normande, Georges-Alfred de la Bouglise est né le 25 avril 1842 au village d’Auteuil (Seine).  La famille suivra à Paris le père qui est négociant en eaux de vie en gros.  Après un bac ès sciences en 1859, il intègre en 1861 l’École Centrale où il se lie d’amitié avec Aimé et René Olivier.  Il y reste un an avant de rejoindre l’École des Mines de Paris où il sera étudiant jusqu’en 1868.
Il participe à l’expédition des frères Olivier de 1865, probablement jusqu’à Lyon ou Tullins.  Au retour du Paris-Avignon, le 6 octobre 1865, il fait une demande d’admission pour un vélocipède à deux roues pour l’Exposition universelle de 1867, mais il reçoit une lettre de refus.  Malgré cet échec, sa passion pour le vélocipède reste vive. Les frères Olivier étant éloignés de la capitale, il est chargé de diriger l’atelier Michaux mais refuse d’entrer en mai 1868 dans le capital de « Michaux et Cie » contrôlé par la famille Olivier.  Le 31 mai 1868,  il est membre du jury avec Armengaud et Durruthy lors des courses de Saint-Cloud où il règle aussi le départ et l’arrivée, avec Armengaud.
Puis Georges de la Bouglise se consacrera aux mines et deviendra un spécialiste de l’or (cf. Wikipedia). Il décédera le 15 avril 1907 à Paris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s